Les visages Panos: Rencontre avec Antonio

Notre mission? Vous procurer une véritable expérience du goût de chez nous! Comment nous nous y prenons? Avec une équipe de collaborateurs passionnés. Vous aimeriez connaître l'histoire des gens qui s'investissent jour après jour corps et âme dans leur travail? Lisez donc l'interview du jovial Antonio ! Il est le fier exploitant du Panos City à Bruxelles (Boulevard Anspach) et affiche une grande passion pour le café glacé et les couques au beurre.

Quelles sont les qualités que doit avoir un véritable entrepreneur, selon vous?

Un bon entrepreneur, c’est une personne qui doit avoir les qualités d’organisation, être déterminé, être persévérant, être créatif, avoir beaucoup de rigueur. Il doit aussi savoir prendre des risques et avoir un très bon contact avec et respect pour son personnel. Ça, c’est très important. D’être en partie flexible pour que ces gens puissent vivre leur vie de famille et leur vie de travail dans une bonne homogénéité tout en étant performants dans le travail. Il faut aussi que l’entrepreneur soit quelqu’un qui a beaucoup d’ambition et de passion pour le communiquer à son personnel.

En tant que franchisé indépendant, pourquoi avez-vous choisi Panos?

Parce que j’ai trouvé chez Panos un concept qui est toujours à la recherche d’innovation, qui essaie de se rapprocher le plus de ce que les clients attendent. Que ce soit en matière de couleurs, mobilier, l'assortiment, présentations des produits, les caisses, etc. Tout ça est harmonieux et, je trouve, correspond à ce que cherchent les clients d'aujourd’hui. Ce que j’aime aussi, c’est la qualité et l’équipe qui nous entoure. Il y a une équipe au siège principal qui est avec nous. Ils nous soutiennent beaucoup. Ces personnes sont toujours là pour nous aider pour des actions, des promotions… Du soutien moral. Aussi, parfois, on organise des petits lunchs ensemble pour partager des moments festifs tout en faisant du travail. C’est une très bonne combinaison, c’est très agréable, mais c’est surtout le challenge que tout le monde apporte pour arriver à réussir ensemble.

J’aime l’esprit d’équipe, j’aime le partage d'idées, etc., pour pouvoir trouver des solutions ensemble et toujours recourir, quand il y a des problèmes, à les résoudre pour obtenir un bon résultat.

Qui travaille dans le magasin et quel lien ont-ils avec Panos?

On a un boulanger, une assistante gérante de plusieurs années d'expérience Panos , deux vendeuses, deux vendeurs, et tout le monde connaît bien le magasin, tout le monde connaît bien son travail, tout le monde est motivé, tout le monde aime ce qu’il fait… Très important. Tout le monde adore faire son travail parce qu’ils aiment le concept Panos. Ils aiment préparer les produits, ils aiment vendre le produit et surtout le présenter aux clients. Aussi, comme exemple, le boulanger qui n’était pas du tout du métier. Lors de l'entretien d'embauche, j’ai vu en lui des capacités dans le domaine de la cuisson, dans le domaine de la pâtisserie, de la finition, etc. J'ai décidé de lui donner  sa chance, et après avoir fait une formation, lui-même s’est rendu compte qu’il aimait ce qu’il faisait.

Depuis l’ouverture du magasin, le 16 janvier 2020, le boulanger a commencé avec toute l’équipe. Depuis ce moment-là, il n’a fait qu’évoluer dans le bon sens. Il a le goût du travail et c’est devenu une passion. On le voit à travers la finition de ses produits. Ça, c’est très positif pour nous en tant qu’entrepreneurs de voir que des gens finissent par s’épanouir dans leur travail, parce que ça prouve qu’il y a une très bonne relation entre l’entrepreneur et son équipe.

Contenvisuals-website_Artikel-Antonio-Crystal-city_IN-BODY-2-(1).jpg

Pouvez-vous raconter une anecdote amusante/marquante au sujet d'un de vos clients, qui vous est toujours restée?

Un jour, j’étais dans le magasin et j’ai été surpris de revoir une cliente avec sa fille, Elles viennent de temps en temps dans le magasin. La petite fille est venue près de moi avec un petit ballotin de pralines pour me dire merci pour tous les bons produits qu'on lui a fait goûter, pour la propreté du magasin, pour le bon suivi des produits, etc. Ça m'a fait vraiment plaisir. Et elle continue à venir avec sa maman. C'est une fille de 12 ans à peu près.

Quelle douceur Panos vous plait toujours?

Ce qui me fait plaisir, c'est que le personnel me connaît. Ils me voient arriver et ils savent que j'aime bien mon café glacé. Il arrive parfois que dans mon bureau se trouve mon petit café glacé au moment où j'arrive. Donc ça fait plaisir, parce qu'ils savent que j'aime ça. Ça, c'est un produit que j'adore. Et aussi, la couque au beurre. C'est mon produit préféré, parce que je n'ai jamais trouvé ailleurs mieux que chez Panos. C'est pour moi, vraiment, un produit best. Les autres sont bons aussi, attention, mais ces deux-là sont mes préférés.

À quel sandwich ne pouvez-vous jamais résister chez Panos?

Moi je reste un peu basique, j'aime bien le sandwich jambon fromage ou américain. Les autres … ils sont délicieux aussi, évidemment. Mais celui-là est mon préféré.

Contenvisuals-website_Artikel-Antonio-Crystal-city_IN-BODY-FR.jpg

Habitez-vous dans le coin?

J'habite du côté de Nivelles. Je fais le trajet tous les jours. C'est tellement passionnant que ce n'est pas un problème de perdre un peu de temps sur le chemin. Parce que la récompense, c'est quand on arrive dans le magasin: le plaisir.

Quels sont vos endroits favoris dans cette ville?

On a la place de la Monnaie qui est un endroit qui me plaît beaucoup parce qu'il y a beaucoup d'animation, beaucoup d'activités, etc., des gens qui peuvent s'exprimer. Donc c'est multiculturel, c'est très agréable. On a la Bourse. La Bourse qui se développe très bien aussi. On va bientôt avoir un musée de la bière, par exemple. C'est dans un projet. Nous espérons qu'on l'aura. Aussi le piétonnier : mon favori est  la jonction entre la place de la Monnaie et la Bourse, un lieu qui rassemble tous les citoyens, un lieu de détente sans bruit de voitures, très agréable pour s'y promener et profiter de consommer chez notre Panos. Ça fait plaisir de savoir que dans le centre, on a des endroits comme ça, très plaisants et en même temps dynamiques. Le centre est d'ailleurs un centre en plein développement.